Test: Farines

En voyant sur internet tant de recettes à base de farines différentes, je voulais faire un comparatif et découvrir quelles étaient les spécificités de chacune.

Les farines testées sont: blé, avoine, maïs, pois-chiche, sarrasin, épeautre et seigle.

J’ai utilisé la même recette de sablés en changeant la farine à chaque essai. Il faut préciser qu’en pâtisserie, les farines se mélangent entre elles pour tirer les bienfaits des unes et des autres. Pour ce test, j’ai utilisé les farines 100%.

Farine d’avoine. Couleur: neutre. Saveur douce: sucrée et chaleureuse. Elle est bien ferme à la cuisson, mais « sableuse » en bouche. Pourquoi ne pas l’essayer: une recette de cookie

Farine de maïs. Couleur: jaune qui se perd un peu à la cuisson. Saveur: étonnament neutre, le goût du maïs n’est pas dominant et n’intervient qu’à la fin. La texture est « crunchy ». Pourquoi ne pas l’essayer dans: une pâte sablée.

Farine de pois-chiche. Couleur: jaune soutenu qui se maintient en cuisson. Saveur: d’abord très mielleuse et agréable, sa longueur en bouche développe une saveur âpre plutot désagréable. Pourquoi ne pas l’essayer: en petite quantité dans un mélange de farines pour donner une certaine densité.

Farine de sarrasin. Couleur: gris clair. Saveur: on lui prête un goût de noisette que je n’ai pas su identifier. Il y a une saveur qui rappelle effectivement les galettes bretonnes. Pourquoi ne pas l’essayer: dans un mélange de farines pour réaliser un financier à la noisette.

Farine d’épeautre. Couleur: neutre. Saveur: très légère de noix que je n’ai pas su identifier. La texture est « crunchy ». Pourquoi ne pas l’essayer: dans un mélange de farine pour des biscuits.

Farine de seigle. Couleur: farine gris clair, qui passe au marron clair en cuisson. Saveur: la première perception est délicate et agréable. La longueur en bouche a une touche fumée, brute et rustique. Pourquoi ne pas l’essayer: dans une pâte à crumble.